Aller au contenu

La saucisse à 3 Zloti

Nous sommes donc arrivées en Pologne par le nord, à la suite de l’Allemagne. Plus exactement, par la Baltique qui nous faisait envie depuis le début du voyage et nous n’avons pas été déçues ! La côte, hormis les bourgs méga touristiques, est magnifique. Le sable y est d’une douceur incroyable, la mer est entière, douce elle aussi (peu salée et chaude cette année) bordée de forêts remarquables… Superlatifs superlatifs.
Au bout de trois jours quelqu’un nous a demandé pourquoi la Pologne ?? nous n’avons su répondre que: parce que l’on ne connaît pas! Nous y découvrons des superbes paysages et surtout des habitant.e.s qui s’ouvrent au deuxième sourire (ce qui veut dire qu’au premier, ça parait pas gagné -). Supers gentils et accueillants genre « welcome in Poland », trop content.es que vous veniez visiter, vous prendrez bien cette petite sucette/vodka/saucisse…

C’est aussi le retour au camping sauvage toléré avec la tournée des lacs tous aussi jolis les uns que les autres avec supplément petites rivières. Nous vous l’avouons, ça fait du bien un pays moins carré que l’Allemagne, ce sera la seule comparaison, mais ici il n’y pas quelqu’un derrière le rideau à chaque fois que l’on s’arrête quelque part. Ok stop.
La débrouille change, quelque gens parlent français, pas mal anglais ou allemand et beaucoup uniquement polonais. Moins de référencement d’hébergement, de camping, plus de ‘petit bonheur la chance’ et pas mal de bonheur dans la chance ! Et aussi… une flopée de route secondaire faites de genre de caillebotis en béton, de pavés antiques et de sable. Avec 4 mois de baroude et une petite fille de bientôt 4ans qui commence à en avoir marre des stop/départ/stop ça n’a pas été tous les jours facile! Mais franchement c’est beau.

Ça y est on l’a faite notre journée de merde: mauvais choix d’itinéraire qui arrivent dans la forêt sur un chemin raviné, oú Manon est tombée sur les deux genoux, pour ensuite pousser beaucoup dans le sable, trouver une route qui n’existe pas, oublier notre sac de linge sale à moitié plein, crevaison à deux trous, grosse route, fatigue, cris, vers au cul, trompage de route pour finir dans un jardin public… Il ne manquerait que la pluie nous diriez-vous, heureusement il faisait 32degres à l’ombre…

Bye the way… nous avons aussi croisé un nantais de la longue distance dans un jardin de warmshower à Kosalin (the best of Poland ;-), lui allait vers l’ouest nous vers l’est, moments chouettes, connexions qui s’étirent.


Il y a quelques jours nous avons tracé, réservé et préparé tout notre chemin jusqu’au bateau à Gdansk, le 26, pour se donner un peu de confort et rouler la tête libre dans les montées. Car oui… Nous ne l’avions pas vu venir, mais en quittant la côte ça monte un-peu-bien-quand-même ! Genre la Creuse par houle modérée à forte.

En ce moment on kiffe les glace en forme de bloc de beurre, les pierogy (genre de grosse raviole en mieux), les râpés de patates, les cueillettes sauvages, les pipasol direct sur la fleur, les mini mini saucisse d’un bon mètre à 3 zloty (moins d’un euro). La vie va…

See you soon like the moon!

La famille au ongle noir et aux pieds sableux

1 commentaire pour “La saucisse à 3 Zloti”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.