Aller au contenu

L’aventure c’est l’aventure

« Châlons ici Châlons en Champagne, 10 jours d’arrêt » nous voici à Châlons l’ancien chef lieu d’une région disparue. Nous y avons posé les tentes pour une période « longue » pendant que Liv kiffe la vibe avec Mamidou à Courcelles dans la Moselle (vive le train !). Au programme cinéma, grasse matinée, marché, terrasse, friperie, spectacles, aides aux amies et vélo dans la ville.

Notre campement est installé à la Drouillerie, ferme en activité, superbe bâtiment, immense terrain de jeu pour poussins, chatons, corneille… et lieu avec une grande tradition d’accueil, en particulier de circassien•nes. C’est que l’école nationale de cirque se trouve à quelques coups de pédales. Nous pensons fort aux ami.es du Cheptel Aleikoum qui pour la plus part y ont posé leur première caravane pendant les années d’études. La ferme nous fait d’ailleurs franchement penser au « Beauvais » une autre ferme, celle-ci juste à côté de chez nous, devenu (entre autre) lieu de résidence artistique. Des lieux pluriels, vivants, ou les animaux et les humains se croisent de manière simple.Nombre de ces personnes du Cheptel sont nos ami•e•s et c’est grâce à elles que nous nous retrouvons ici. Une boucle est bouclée !

Nous dormons sous les pommiers dans une végétation laissée à son libre cours, un savant mélange de friche et d’écrin pour bestioles en tout genre avec une dominante limaces. Impossible de ne pas vous parler des fraises de Cyril : les meilleures du monde. Y ajouter : du pain en direct du fournil avec le blé ancien cultivé par le boulanger, de douces asperges et des petits oeufs parfaits, c’est le bonheur.

Au sujet du coup de fourchette.. il y a quelques semaines nous avons changé notre fusil d’épaule: après beaucoup de courses en supérette à base d’emballages qui emballent des emballages et des fruits ou légumes douteux… nous cherchons maintenant les producteureuses aux environs et modifions nos traces pour trouver à manger, quitte à faire un détour de plus. Jusqu’ici ce sont toujours des belles rencontres et un sacré gain pour nos papilles.

La route du lac de Der à Châlons, ponctuée par de très beaux spots de camping au bord de la Marne ou dans un camping à la ferme Hollando-Français façon classe américaine, nous a donné la sensation des grands espaces et le plaisir de retrouver un canal circulant (entendre par la avec une péniche par jour…). La portion cyclable Vitry le François/Châlons est en cours de construction, un joli mélange de macadam parfait, de gravier de sous couche, et de pelleteuses qui bloquent la route. L’impression des premiers tour de roue dans le Far West mais façon Grand Est.

Après avoir bien profité des plages nous étions heureux de quitter les zones un peu plus touristiques (les grands lacs) et leur lot de camping-car et mobil-home. Avouons-le… le camping, les tentes, les matelas gonflables et chaises pliantes c’était vraiment pas notre truc avant ce voyage. Du coup dans nos derniers souvenirs de camping, datent de l’enfance, on avait une image, sûrement vieillotte, avec plein de tente partout! On a pris une claque!! pour l’instant au mieux, c’est un quart de surface pour les tente et au pire c’est 3 emplacements pour 150 places de préfabriqués de vacances et camping car. Souvent alignés façon carotte avant éclaircissement… Et parfois même plus de tables de camping ou de point d’eau.

Depuis le début les personnes que l’on croise nous disent que nous avons beaucoup de courage pour cette aventure. Pour nous c’est surtout 6mois de vacances, avec bien-sûr des coups de grisou, mais des vacances de 6 mois quand même, un rêve commun, non? Alors on se pose la question du courage. Et quand Liv fait 10 bornes en moyenne par jour avec tant de joie, pour sûre c’est pas dans l’effort qu’est le courage. L’aventure a dû prendre une autre tournure pendant notre absence. Peut-être un truc genre « Sus à l’imprévu! » Comme disait Jérome Moucherot. En voyant ces lieux de vacances remplis d’espaces de vie prêt à l’emploi, on se dit qu’une partie de la réponse est là dedans.Du coup palme de la réplique d’aurevoir à cette animatrice, croisée avec un groupe de jeune cycliste, qui a repris son collègue quand il nous a souhaité bon courage en disant : « Ah non on ne peut que leur souhaité belle aventure! »

Alors à nous toustes, souhaitons nous belles et grandes aventures et Sus au prévu ! La bonne bise

Maro et Pienon

3 commentaires sur “L’aventure c’est l’aventure”

  1. Hey, mes petits chats !
    Je ne peux qu’être d’accord avec cette philosophie que vous exprimez , avec style, dans votre dernier post…🙂j’ai toute ma vie pratiqué cette philosophie et mm’en porte bien et mieux que jamais !!
    Alors Big up! Le courage n’est pas dans les coups de pédales et l’ effort physique , mais bien dans la décision de  » prendre des vacances  » et de partir à l’aventure… À qui le tour??
    Bisous doux
    Mam

  2. Salut les loulous,

    C’est cool de lire ces lignes et de vous savoir en bonne forme et sur des chemins de traverses 🙂

    Des bisous à vous 3,

    Hpo

Répondre à charlotte Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.